augmentes-richard-greenhill

Chez les augmentés - I

L’ouverture annoncée de la galerie d’art Argos ne manquera pas de raviver les tensions entre minus et augmentés. Ces derniers se trouvent en effet au cœur d’un projet d’exposition à  vocation avant tout pédagogique selon ses créateurs : il s’agit de présenter les corps augmentés et la technologie qui y est associée pour mieux les comprendre. Une importance toute particulière sera accordée à l’augmentation réparatrice pour s’attirer les faveurs d’un public de plus en plus divisé. De fait, les créateurs espèrent apaiser l’agitation ambiante.

Continuer la lecture