augmentes-richard-greenhill

Chez les augmentés - I

L’ouverture annoncée de la galerie d’art Argos ne manquera pas de raviver les tensions entre minus et augmentés. Ces derniers se trouvent en effet au cœur d’un projet d’exposition à  vocation avant tout pédagogique selon ses créateurs : il s’agit de présenter les corps augmentés et la technologie qui y est associée pour mieux les comprendre. Une importance toute particulière sera accordée à l’augmentation réparatrice pour s’attirer les faveurs d’un public de plus en plus divisé. De fait, les créateurs espèrent apaiser l’agitation ambiante.

Continuer la lecture

harmony

Harmony augmentée

La dramatique agression de la femme-chat relatée dans nos pages auront eu raison d’Argos. Alors que son développement semblait aussi inéluctable qu’infaillible, le groupe a décidé de rendre publiques des recherches jusqu’alors tenues secrètes dans un domaine inattendu : la bioéthique.

Continuer la lecture