augmentation-rob-tom

Il était une fois… l’Augmentation

Bien avant l’ère des premières modifications corporelles, l’homme se rêvait déjà augmenté : capacités surdéveloppées, apparence modifiée, possibilités démultipliées… l’imagination d’hommes tels que Douglas Carl Engelbart semblait sans limite, contrairement au progrès de la recherche augmentatoire… Car la route vers l’augmentation a comporté bon nombre d’obstacles, et les premiers augmentés ont dû payer le prix fort pour que la science puisse affiner ses techniques, et améliorer l’équipement utilisé pour changer la vie des candidats à l’augmentation.

Continuer la lecture

argos-genetique-francisco-gonzalez

Du moteur de recherche aux tests génétiques : jusqu’où ira Argos ?

Naissance d’un Empire

Fondée en 1998 par deux étudiants en informatique, Argos possède aujourd’hui un empire dont les ramifications s’étendent bien au-delà de la sphère virtuelle. Au départ, la startup Argos n’était pourtant qu’un moteur de recherche, lancé pour proposer une alternative à Atlavista, leader de l’époque. Le succès est rapidement au rendez-vous : l’année de son lancement, la version bêta d’Argos enregistre près de 10 000 requêtes par jour, chiffre qui s’établit à 500 000 un an plus tard, puis enfin à 3 000 000 lorsque Argos finit sa période de test. Rapidement disponible dans plusieurs langues, le moteur de recherche d’Argos prend de l’ampleur : il devient, deux ans après sa création, le premier moteur à atteindre le milliard de recherches. Gagnant sans cesse de nouveaux marchés, Argos représente désormais plus de 100 millions de requêtes journalières.

Continuer la lecture

augmentes-darpa

Chez les augmentés — II

Les réactions ne se seront pas fait attendre. L’ouverture hier de la galerie d’augmentés a suscité railleries et indignation de la part des minus et même de certains augmentés. La CNPDC, Commission Nationale de Protection des Droits Civils, s’est exprimée la première pour dénoncer l’utilisation des augmentés de la part d’Argos dans le seul but de protéger son image et ses intérêts économiques, sentiment partagé par l’ensemble des détracteurs du nouveau projet Argos.

Continuer la lecture

augmentes-richard-greenhill

Chez les augmentés - I

L’ouverture annoncée de la galerie d’art Argos ne manquera pas de raviver les tensions entre minus et augmentés. Ces derniers se trouvent en effet au cœur d’un projet d’exposition à  vocation avant tout pédagogique selon ses créateurs : il s’agit de présenter les corps augmentés et la technologie qui y est associée pour mieux les comprendre. Une importance toute particulière sera accordée à l’augmentation réparatrice pour s’attirer les faveurs d’un public de plus en plus divisé. De fait, les créateurs espèrent apaiser l’agitation ambiante.

Continuer la lecture